Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ImmoD
  • ImmoD
  • : Communication, marketing, stratégies de developpement urbain durable. Sémiotique opérationnelle. Immobilier - expertise
  • Contact

Sécurité routière

SECURITE ROUTIERE

piday10-ig
ImmoD

Imagination modèle Durable
Imagination model Development
Imaginaţia model Durabil

Conseil
(français, anglais, roumain)
Recherche de solutions adaptées pour la sortie de crise, analyse des risques
Médiation, représentation, aide à la décision

Presse
(support: ImmoDurabilit€.info)
ImmoDurabilite
Articles, reportages, publicité
Reportages photographiques

Services
(avec le réseau de partenaires)

Expertise immobilière Immo-Durable
Stratégies de développement urbain durable
Plans stratégiques de communication avec l'espace bâti, marketing stratégique
Cahiers des charges pour un développement actif
Design graphique
Amélioration du confort sonore
(concept: Sandwich de mots™, Si-ARC™)

Formation
Sémiotique, communication, stratégie, marketing, gestion de projets, architecture (programmes adaptés sur demande)

Tarifs des consultations

Au siège (Paris)

290 € HT/heure
(Tarifs préférentiels pour les étudiants, entreprises partenaires, associations et sociétés en formation)
Travaux de secrétariat, traduction (tarifs NCI)

En France
Minimum 1/2 journée : 1000 € HT + frais de déplacement

À l'étranger
Europe (EU)
Minimum 1 journée: 2000 €HT + frais de déplacement et séjour
Temps de transport forfait: 700 €HT/jour

Hors EU
Minimum 3 journées: 6000 €HT + frais de déplacement et séjour
Temps de transport forfait : 800 €HT/jour

Tarifs des services
Sur devis, selon votre budget

Tarifs presse
Nous consulter

scala.jpg

CUP-2018.jpgannecy-2018-logo

 

ecomaison.jpg

BFM-RADIO.jpg
POLLUTEC-2010.jpg 

MONACO

buzz

Recherche

/ / /

Alors que les propriétaires de logements collectifs ne sont pas enclins encore aujourd'hui à voter des travaux d'amélioration énergétique, le Club de l'Amélioration de l'Habitat veut expérimenter, sur une dizaine de copropriétés, des dispositifs techniques, juridiques et financiers.

Objectif :

Diminuer leurs consommations d'énergie et convaincre les copropriétaires du bien-fondé de la démarche

 

Association loi 1901, le Club de l'Amélioration de l'Habitat, qui regroupe une cinquantaine de membres, représentant l'ensemble de la filière de la rénovation : organismes d'Etat, fédérations professionnelles, entreprises du bâtiment, maîtres d'œuvre, négociants en matériaux et équipement, industriels de la construction, fournisseurs d'énergie, établissements bancaires, s'intéresse en priorité aux 2,2 millions de logements en copropriétés avec chauffage collectif. Construits pour près de 80 % d'entre eux avant la première réglementation thermique en 1974, ils affichent des consommations d'énergie moyennes élevées de plus de 230 kWh/m2/an. Et pourtant, leurs propriétaires ne sont pas enclins à voter des travaux d'amélioration énergétique. Plusieurs raisons à cela : beaucoup ne connaissent pas la part des consommations d'énergie dans leurs charges, 50 % d'entre eux sont propriétaires bailleurs et se sentent peu concernés. 
L'argument des économies d'énergie lié à la réalisation des travaux est donc insuffisant, d'autant plus que les copropriétaires n'ont aucune garantie sur ces économies et que leur faible capacité de financement est déjà très entamée par d'autres travaux obligatoires ou absolument nécessaires. Enfin, quand des audits sont engagés, ils s'intéressent uniquement à l'équipement de chauffage, sans intégrer le bâti de l'immeuble.

Une offre dédiée à élaborer

Face à ce blocage et pour convaincre ces copropriétaires réticents, une offre spécifique devrat être proposée. En tout cas, c'est ce que demandent les syndicats de copropriétaires et les syndics. Cette offre pourrait intégrer un audit et des préconisations énergétiques portant conjointement sur l'isolation, la ventilation du bâti et sur l'installation de chauffage, un programme associant travaux et modes de financement et enfin des garanties de performances techniques après travaux, voire des garanties de résultats en termes d'économies réelles.
Si aujourd'hui cette offre n'existe pas sur le marché, de nombreux professionnels : maîtres d'œuvre, exploitants de chauffage, professionnels du bâtiment, banquiers, assureurs et syndics de copropriétés sont prêts à s'engager dans un partenariat qui permettra de concevoir des dispositifs à la fois techniques, mais aussi juridiques et financiers. Dispositifs qui seront expérimentés en vraie grandeur sur un échantillon de copropriétés par le Club de l'Amélioration de l'Habitat. Objectif : tester l'accueil que leur réservent les copropriétaires, leur faisabilité et leurs résultats en termes d'efficacité énergétique.

Partager cette page

Repost 0
Published by